Les impacts de la cyber-pornogaphie sur la sexualité des adolescents.

Patrick Lortie,  Jennifer Gazemar, Dave Harisson, Audrey Otis 503

Repère 1: Message véhiculé par ABC NEWS

Par Patrick Lortie

Repère 2: Magazine Psychologies

Par Jenifer Gazemar

A) Présentation de mon magazine (Thinglink)

Voici le lien http://www.thinglink.com/scene/638864255302500354

B) Quels messages mon repère véhicule-t-il face aux impacts de la cyber-pornographie sur les adolescents

1)

Les impacts de la cyber-pornographie ou tout simplement de la pornographie sur la vie sexuelle des jeunes ne sont pas claires ni démontrés. Le magazine Psychologies, un magazine francais nous fait part du message qu'ils véhiculent dans leur revue. Les effets des images ouvertement sexuelles sur les ados nous sont expliqué tout d'abord, par la pédopsychiatre Sarah Stern, auteure de Chroniques d’un adultère: « Aucune étude n’a été en mesure de définir l’effet de ces images sur les jeunes. Les prises de positions idéologiques remplacent les constats scientifiques.» En d'autres mots, les effets que les gens craignent ne sont pas prouvés, voilà pourquoi nous continuons à croire à des effets négatifs qui n'ont peut-être pas lieu d'être. la pédopsychiatre rajoute: «Dans ma pratique clinique, je constate que l’impact des images crues dépend de l’environnement. Elles sont perturbantes pour les jeunes isolés et élevés dans des milieux très prudes, parce qu’ils ne sont pas informés sur le sexe. Les autres ont conscience de l’aspect réducteur et du décalage avec la réalité de la vie sentimentale et sexuelle.» C'est-à-dire que plus un parent possède une attitude renfermée sur le sujet, plus les réactions des jeunes quand ils seront exposés à la pornographie seront dangereux. Certains vont utiliser ces images comme références et connaîtront un choc quand ils se rendront compte que la Porno n'est pas la réalité. Aujourd'hui, les seuls impacts connus, sont que les adolescents visionnent de plus en plus jeune ces images pornographiques et selon le psychiatre et psychanalyste Serge Tisseron, ce visionnage de films porno est une nouvelle forme de rite du passage à l’âge adulte. De quoi s'inquièter? En fait, le plus gros probleme avec le porno selon Claude Rozier : «C’est qu’il y a une mécanisation des relations sexuelles et que cela donne une vision technique et génitale de la sexualité. De plus, les rapports entre hommes et femmes y sont faussés : les hommes sont des dominateurs toujours capables de donner du plaisir et les femmes des créatures toujours prêtes à dire oui ! ». Des stéréotypes qui n'ont pas changé au fil des années. Ce sont des effets temporaires dont les adolescents ressortiraient vers l'âge de 15-16 ans puisque nous sommes à cet âge mieux informés et capable d'en discuter avec notre entourage. Somme toute, la meilleure façon de ne pas sombrer dans la cyber-pornographie, est d'être modérés, ouvert d'esprit, d'être informés et en parler à son entourage (parent surtout) pour différencier le vrai du faux. Par ailleurs,

2) ShadowPuppet

Repère 3:

Dave Harisson

Repère 4:

Audrey Otis

Comment Stream

2 years ago
0

Repère1: 1- Dans le texte, le message véhiculé par le media est bon, mais dire qui on cite serait bien.