Musique du Vietnam

Le Đàn tỳ bà, luth à quatre corde.

Ces racines ont été localisées très tôt en asie, et au fil du temps il est devenu aujourd'hui un instrument traditionnel du Vietnam. La date de son introduction au Vietnam est peu connu, mais il se dit qu'il aurait étéintroduit au Vietnam vers le 9ème siècle.

Le manche recourbé de décor d'ornements et sa coupe du corps en forme de demi-poire lui donne un aspect esthétique d'une grande élégance.

De la main droite ont utilise un plectre pour exercer le grattage des cordes. La technique de la main gauche s'exerse par des appuies sur les cordes.

+

La musique vietnamienne est une synthèse originale des influences chinoise, indienne, indonésienne, occidentale et bouddhique.

Elle est pentatonique et marquée par l'improvisation et l'intonation de la langue vietnamienne, ainsi que par une certaine mélancolie dans les choix harmoniques (accords mineurs) et les thèmes chantés. Il existe par ailleurs des différences marquées entre le Nord et le Sud, et entre les zones montagneuses et les plaines côtières. S'il existe encore une musique savante, la musique folklorique est particulièrement développée dans tout le pays.

+