La révolution de l'esclavage

Des hommes qui résistent pour ne pas se faire capturer

Les hommes ne se laissaient pas capturer facilement.
Les villageois du Soudan et du lac Tchad se protégeaient de la traite arabe en fortifiant leurs villages.

Au XVII siècle, à cause de la très forte demande d'esclaves et à la venue des armes à feu, les agriculteurs sédentaires vont se réfugier dans les montagnes ou dans les fermes fortifiées, comme les Sombas du nord du Bénin.

Un voyage terrible

Après avoir été capturés, les esclaves étaient emmenés sur les côtes du golfe de Guinée. Ils étaient mis au repos un certain temps puis étaient mis dans les bateaux. Les esclaves étaient enchaînés, allongés l'un contre l'autre avec à peine 1,50 m de plafond au-dessus d'eux. De temps en temps, les esclaves montaient séparément sur le pont et on les forçait à danser pour éviter la paralysie des membres.

A bord du bateau, les esclaves étaient mal traités : coups, torture...

Un tiers des esclaves mourait durant le voyage

en raison du manque de nourriture, des mauvais traitements et des épidémies rapides à se propager.

Des révoltes à bord du bateau

Même une fois capturés, il y a eu des révoltes pendant le trajet en bateau, même si les hommes, les femmes et les enfants étaient enchaînés sur le bateau.

Les révoltes se faisaient au moment des repas.

Si les esclaves venaient à se révolter, l'équipage se barricadait à l'arrière du navire et faisait feu sur les esclaves. Les corps des esclaves morts étaient jetés dans l'océan.

CHIFFRE :

Les navires emmenaient de 300 à 400 esclaves.

Dans les colonies

Les esclaves étaient débarqués sur les côtes du Brésil, aux Antilles ou sur les côtes de Virginie. L’arrivée des nouveaux esclaves attirait toujours une foule de gens en quête de bonnes affaires. Les esclaves étaient vendus aux enchères et aux plus offrants par lots de plusieurs personnes. Les hommes qui étaient forts et jeunes se vendaient chers. Les femmes qui étaient destinées au travail domestique se négociaient selon leur âge et leur beauté. Si elles avaient réussi à garder leurs enfants, ils pouvaient leur être enlevés à ce moment-là.

Sur les plantations, des conditions de vie dramatiques

Les esclaves travaillaient sous les coups des fouets et les esclaves domestique était battus par les enfants de leurs maîtres. Certains esclaves devenaient fous ; d'autres ne supportaient par ce travail et se suicidaient. Il arrivait que les femmes tuent leur enfant quand ils venaient au monde ou empoisonnent leurs maîtres.

Des révoltes d'esclaves

Des révoltes d'esclaves sont restées célèbres dans l'Histoire. Celle de Toussaint Louverture au début du XIX siècle à Saint-Domingue aboutit à l'indépendance de Haiti en 1804 et à la défaite de l'Angleterre et la France.

Comment Stream