House by the railroad

Edward Hopper - 1925

En 1925, il peint la célèbre maison au chemin de fer, celle qui inspirera un peu plus tard, Alfred Hitchcock dans son film, Psychose. Le tableau est exposé l'année suivante et le critique Lloyd Goodrich écrit "Le plus saisissant de l'exposition...Sans autre prétention que d'être un portrait simple et direct d'une maison laide dans un endroit laid, ce tableau réussit à être l'un des travaux réalistes les plus poignants et désolants jamais vus". En 1930, le tableau arrive dans la collection permanente du Moma de NY.

Hopper était passionné d’architecture et réalisa de nombreux croquis de bâtiments lorsqu’il était à Paris. Dans les années 1920, il se fit connaître par ses aquarelles figurant de belles maisons mansardées du XIXe siècle. Ces bâtisses sont les symboles d’un passé révolu, menacées ou encerclées par une nature effrayante. Dans d’autres cas, c’est la maison elle-même qui semble effrayante : en 1925, Hopper peint House by the Railroad, qui marque le début de sa maturité artistique. C’est la première d’une série de scènes urbaines et rurales combinant lignes fines et larges, baignées d’une lumière crue et sans concession, dans laquelle les figures humaines, isolées, semblent être prises au piège.