Qu'en est-il de la culture du viol chez les adolescents?

Le repère 3: sites internet et blogues de sexologues reconnus (Jocelyne Robert et Mériza Joly)

Par Linda Xin Zhi Zhang

Présentation du repère avec le Thing Link

Élément 1

Tout d'abord, abordons le point de vue que porte la sexologue Mériza Joly sur la situation. Elle affirme que la culture du viol, c'est une mauvaise conception du consentement sexuel et d'une relation sexuelle saine et consentante, quand "une fille s'est faite violer parce que sa jupe était trop courte". Selon elle, c'est un concept souvent mal compris par les adolescents, qui sont tentés de traiter de 'perverts' les gens qui réagissent à des situations ou des images où l'attirance physique est exploitée afin de justement susciter une réaction. Elle affirme que les adolescents, n'ayant pas fait la distinction entre deux phénomènes différents, empruntent un raccourci et invoquent immédiatement la culture du viol pour décrire le comportement des gens qui réagissent à des images, ce qui porte à confusion, parce que la culture du viol n'est pas du tout cela. Elle affirme qu'il y a une différence entre dégrader et dénaturiser  des réactions biologiques parfaitement normales et chercher des prétextes pour excuser une aggression sexuelle en accusant la personne qui a 'suscité' une réaction chez son aggresseur. Elle affirme que pour lutter contre la culture du viol, il faut tout d'abord clarifier auprès des jeunes la définition même du concept, mais aussi les conscientiser quant à l'importance du consentement sexuel; c'est à travers la transmission de données et l'éducation sexuelle que cela arrivera.

Élément de réponse 2

Comment Stream