Les nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens

à l'époque moderne.

Introduction. Dans quels contextes, les Européens vont-ils découvrir de nouvelles limites au monde connu. Quels vont être leurs regards sur ces nouveaux territoires ? Et quels vont être les impacts sur la vision qu'ils ont d'eux- mêmes ?

La connaissance de la géographie du monde est un héritage de l'Antiquité.

Elle repose sur l'oeuvre de Claude Ptolémée savant sans doute de citoyenneté romaine, de la province égyptienne au IIème siècle de notre

Les portulans

D'autres découvertes accompagnent les progrès de la cartographie : l'astrolabe la caraque et la caravelle

Un concurrent, l'Empire ottoman

Magellan, un homme de son temps. Comment l'initiative maritime d'explorer de nouveaux itinéraires modifie les équilibres économiques et politiques européens ?

Biographie de Fernand Magellan. Source : l'internaute.com.

Magellan naît en 1480, au cœur d’une famille de petite noblesse. D’abord page à la cour du Portugal, il s’oriente ensuite vers le domaine des armes. En 1505, il est chargé, en tant qu’officier, de prendre la mer pour l’Inde. Cette première expérience maritime et militaire semble avoir fait naître en lui la passion de la navigation et de l’aventure. Mais l’un de ses principaux objectifs consiste à atteindre les îles aux épices. Dès 1506, il participe aux expéditions du navigateur portugais Alfonso de Albuquerque, en Indes orientales. Nommé capitaine en 1510, il prend part à d’autres expéditions militaires en Indes et à Malacca. Mais dès 1512, il entre apparemment en conflit avec l’autorité et doit rejoindre sa terre natale. Le répit est toutefois de courte durée puisqu’il est envoyé au Maroc dès 1513. Durant les conflits auxquels il participe, il est accusé de malversations et perd les faveurs de la cour. Par ailleurs, Magellan ambitionne de découvrir une nouvelle route des Indes mais son projet est aussi rejeté par le roi. Il décide alors de se rendre en Espagne.

Qu'est-ce que la route des épices ? Connues dès la plus haute Antiquité, les épices (cannelle, gingembre, cardamome, etc.) sont longtemps des produits de luxe, utilisés pour les arts de la table ou en médecine. Leur valeur et les profits extraordinaires que l'on retire de son commerce sont suffisants pour stimuler très tôt l'esprit d'entreprise des marchands européens. Il apparaît en effet que l'État qui en contrôle la distribution s'assure, en plus de la richesse, la suprématie économique et diplomatique en Europe. Source : Larousse. fr

Le voyage de Magellan.