L'enfant prodige

Wolfagang Amadeus MOZART

REQUIEM

Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart1, ou Wolfgang Amadeus Mozart2 (né à Salzbourg,principauté du Saint-Empire romain germanique, le 27 janvier 17563, mort à Vienne le 5 décembre 17913), est uncompositeur. Mort à trente-cinq ans, il laisse une œuvre importante (six cent vingt-six œuvres sont répertoriées dans lecatalogue Köchel), qui embrasse tous les genres musicaux de son époque. Selon le témoignage de ses contemporains, il était, au piano comme au violon, un virtuose.

On reconnaît généralement qu'il a porté à un point de perfection le concerto, la symphonie, et la sonate, qui devinrent après lui les principales formes de la musique classique, et qu'il fut un des plus grands maîtres de l'opéra. Son succès ne s'est jamais démenti. Son nom est passé dans le langage courant comme synonyme de génie, de virtuosité et de maîtrise parfaite.

Aria : La reîne de la nuit . Après l'introduction majestueuse de l'orchestre, dont le rythme des syncopes marque l'attente, la Reine de la Nuit s'adresse à Tamino dans un récitatif : "c'est un homme comme toi qui peut le mieux consoler le coeur affligé d'une mère" car elle voit en lui le sauveur de sa fille enlevée par le cruel Sarastro. Dans le larghetto qui suit, la voix est doublée par les cordes ou parles bois (hautbois et basson) ce qui donne tout d'abord à cet air le caractère d'une complainte...mais le rappel des événements : "un scélérat me l'a enlevée, je la vois trembler de peur"..."Ach helft ("A l'aide"), fait place à l'expression d'une souffrance plus grande et à des ponctuations en forte-piano de l'orchestre