Repère 4 : les repères légaux.

A. Présentation du repère

B. Quel message mon repère (lois) véhicule-t-il face à la culture du viol?

Tout d'abord, plusieurs lois protègent la culture du viol sous toutes ses formes. Les codes de lois et chartes condamnent les actes reliés à celle-ci. Le message est clair : wc'est mal, c'est quelque chose qui ne se fait pas, c'est inhumain. Dans les articles, il est clair qu'il y a une atteinte aux droits fondamentaux d'une personne s'il y a un acte de diffamation ou de viol en tant que tel. Par exemple, dans le code pénal, il est précisé que tout acte de pénétration sans consentement est un viol et est puni sévèrement. De plus, dans la charte des droits et libertés de la personne, il est dit que toute personne a droit à sa dignité, à son honneur et sa réputation. Il est donc évident que l'atteinte à l'image d'une personne et à sa réputation est considérée comme un acte inacceptable, brimant la liberté d'un Homme. Nous avons pu bien constater ceci dans l'histoire Wolfe-Roy, dans laquelle Gab Roy fut poursuivi avec acharnement pour atteinte à l'image de Mme Wolfe et fut finalement puni par la Loi. Avec ces informations, nous pouvons constater clairement que les Lois et les chartes véhiculent un message clair à propos de la culture du viol : c'est inacceptable et ça brime un droit fondamental.

Comment Stream