LA FOLIE
Arcangelo CORELLI

La Follia a vraisemblablement une origine populaire : les premières mentions de ce terme, à la fin du XVème siècle au Portugal, sont essentiellement chorégraphiques. C’est une danse bruyante, accompagnée d’instruments traditionnels (tambourins, entre autres), d’un tempo si rapide que les danseurs semblent perdre la raison (d’où son nom).