Premièrement, l'auteur de cet article insiste sur le fait qu'une aggression sexuelle a des effets néfastes sur la victime pendant des années. En effet, même si l'auteur n'a jamais été violée, elle explique que de simples commentaires indécents l'ont troublée et que les effets d'un viol doivent donc être dévastateurs. Elle fait donc preuve d'une grande empathie et explique qu'elle ne peut même pas imaginerce que vivent les victimes d'agressions sexuelles. Deuxièmement, l'auteur semble être pour la dénonciation des aggressions sexuelles, puisqu'elle sympatise avec les victimes de viol et espère le mouvement de dénonciation dépasse les média sociaux. Elle pense cependant que le choix de dénoncer ces actes est celui de la victime, puisque c'est un choix difficile. En effet, une victime peut avoir honte ou se sentir coupable et peut préférer ne pas en parler et attendre de se remmettre de son traumatisme.

L'opinion de l'auteur est cohérent avec le message que veut montrer le magazine puisque sinon l'article n'aurait pas été publié.

http://get-puppet.com/v/_gaZa4oALJk?autoplay=true

Sources:

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Coup_de_pouce_(magazine)

http://www.coupdepouce.com/blog/2014/11/05/agressionnondenoncee-un-mot-clic-pour-briser-le-silence/on_jase

http://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-nombre-de-viols-en-france.html

Comment Stream

2 years ago
0

Repère 2 A:
Les informations sont en effet variées, mais très peu approfondies malheureusement. De plus, il aurait peut-être éte intéressants d'essayer de trouver des exemples plus concrets pour supporter les propos puisque le texte ne faisait que rapporter ce qu'il était déjà dit dans l'article.

2 years ago
0

Repère 2 B:
La video est un peu trop courte ce qui faisait que le contenu manquait. Cependant, les statistiques utilisés pour comparer la culture du viol chez les femmes et les hommes sont très utiles pour démontrer la culture du viol dans la société.