marimba

Rythmes du monde

Béla Bartók, né le 25 mars 1881 en Autriche-Hongrie dans le Banat à Nagyszentmiklós (aujourd'hui Sânnicolau Mare, « Saint-Nicolas le Grand », en Roumanie), mort le 26 septembre 1945 à New York, est un compositeur et pianiste hongrois. Pionnier de l’ethnomusicologie, il enregistra sur le vif nombre de morceaux de musique folklorique d’Europe de l'Est. Au début influencé par Richard Strauss, Liszt et Brahms dans le style tzigano-hongrois du verbunkos, sa découverte deDebussy et des chants paysans slaves l'oriente vers un nouveau style très personnel où sont intégrées les découvertes deStravinsky et Schönberg. Pédagogue de renom, il restera toute sa vie profondément attaché à sa terre natale : « Pour ma part, durant ma vie entière, en tout lieu, en tout temps et de toute façon, je veux servir une seule cause, celle du bien de la patrie et de la nation hongroise ».

NEGRO SPIRITUAL & GOSPEL

Les premiers Negro Spirituals ou chants noirs spirituels de la révélation sont une libre interprétation des Ecritures Saintes . Les sujets abordés sont le couple Adam et Eve, Noë, Moise, l’Exode et le Christ. En effet, les esclaves noirs s’identifient notamment aux Hébreux que les Egyptiens oppressent, mais qui finiront par être libérés par Moise. Les esclaves noirs attendent eux aussi leur libération. Les Negro Spirituals sont avant tout des chants mélangeant traditions africaines et mélodies liturgiques européennes, souvent chantés a cappella par un groupe vocal. Ils ont été transformés et inventés par les esclaves noirs de manière anonyme. Des cérémonies clandestines se déroulent dans les bois en pleine nuit: Hush Harbors (havres de paix). Puis, la pratique religieuse s’effectue dans des Praise House (maison de louange) ou des églises blanches à l’écart. La qualité vocale des esclaves noirs lors des offices se fait ressentir. Bien qu’il n’y ait pas d’égalité de race entre les Noirs et les Blancs, il y a tout de même une communion spirituelle très importante.

This Little Babe” (Canon extrait des “Ceremony of Carols” de Benjamin Britten, compositeur anglais du XXe s. pour choeur d’enfants). Là encore, différentes formes d’écriture apparaissent dans la pièce, canon à 2 ou 3 voix, nous avons appris les termes d’unisson, d’homophonie et de polyphonie, noté la différence entre écriture horizontale ou verticale

Le Gospel, c’est avant tout le combat contre l’Amérique raciste. C’est un partage des souffrances. Noirs émancipés mais toujours sous l’hégémonie blanche, surtout dans les Etats du Sud; d’où une très forte volonté de migration par des réseaux souterrains ou ferrés vers les grandes villes du Nord (Chicago, Detroit, New York). Ils ne s’engagent pas politiquement même s’ils restent fidèles au parti républicain, à Lincoln, leur « libérateur ».

Un canon est une forme musicale polyphonique ainsi qu'un procédé compositionel basé sur l'imitation, dans lequel une idée musicale — le thème — s'énonce et se développe d'une voix à une autre, de sorte que les différentes voix interprètent la même ligne mélodique, mais de manière différée : ce décalage produit une superposition de mélodies, c'est-à-dire, un contrepoint.

Le terme de pulsation désigne, dans le domaine du rythme musical, l'accent intervenant de manière cyclique au début de chaquetemps. La régularité de la pulsation garantit donc l'égalité des temps, et par conséquent, un certain tempo. Lorsqu'il s'agit de « la »pulsation, on désigne habituellement l'ensemble des battements d'un morceau ou d'un passage donné. Lorsqu'il s'agit d'« une »pulsation, on prend en considération le battement d'un temps particulier.

REPRISE POP/FOLK

REPRISE METAL

QUIZ