Quelle place occupe internet dans la vie amoureuse/sexuelle des adolescents? (Sextos, clavardage sexuel, rencontres virtuelles, relations sexuelles virtuelles, etc.)

Repère 4 (codes de loi) par Blaise Frenette

1ère position du repère : Internet occupe une grande place dans notre vie sexuelle et amoureuse ce qui devrait être le moins possible le cas selon mon repère, soit les codes de loi. Il s'agit d'un modem que nous ne contrôlons pas et la loi interdit à qui que ce soit d'utiliser notre image sans notre consentement, ce qui n'est pas toujours respecté. Le maintien de la vie privée est donc fortement valorisé par notre gouvernement. Or, de nouvelles pratiques comme le clavardage sexuel ou les sextos vont totalement à l'encontre de ce que la loi encourage et nous met parfois dans des situations délicates. En effet, nous partageons parfois des photos de nous qu'il vaudrait mieux ne pas mettre à la disposition de tous. Une étude estime que 24% des adolescents auraient déjà reçu un sexto. Pire, le quart d'entre eux auraient renvoyé ce sexto à d'autres par la suite. Dans cette même étude de La Presse, on précise également que 56% des gens qui en ont déjà fait regrettent d'en avoir envoyé un. De plus, dans un cas récent, à Laval, des jeunes se sont fait arrêtés pour avoir partagé des images explicites de jeunes filles de leur âge. Notre vie privée est donc loin d'être privée, et nous devons être d'une vigilance accrue selon la loi.

Comment Stream