Repère 4: code civil et criminel (par Daphné Lafleur)

A. Présentation de mon repère (Thinglink)

B. Quels messages mon repère véhicule-t-il face à la diversité sexuelle/LGBT?

1. Dans le code criminel, l'article 159 affirme: «Quiconque a des relations sexuelles anales avec une autre personne est coupable soit d'un acte criminel [...], soit d'une infraction punissable.» Cette loi mentionne aussi que ça ne s'applique pas aux personnes âgées d'au moins 18 ans. Ainsi, un couple d'hommes homosexuels mineurs ne pourrait pas avoir de relations sexuelles avec pénétration. Bien que le code criminel ne mentionne aucune discrimination, cet article de loi montre bien l'injustice qui existe toujours.
De plus, il n'existe aucun cas récent d'homosexualité condamné au Canada, excepté «l'affaire Legendre». En bref, l'animateur Joël Legendre aurait fait un geste à caractère sexuel dans un parc de Longueuil (voir Thinglink pour plus de détails). Alors que l'affaire a fait jaser sur le web, certains pensent que la réaction des internautes serait un exemple d'homophobie, simplement parce que le coupable est gai. Il semblerait que nous soyons si habitués à la discrimination envers les homosexuels que nous avons tendance à inventer de l'homophobie là où il n'y en a pas.

2. Code civil

Comment Stream