Synopsis

Un apprenti sorcier tente d'animer un balai pour qu'il effectue son travail : remplir une bassine d'eau avec des seaux. Ne contrôlant plus son enchantement, il tente de le détruire à la hache, mais il se retrouve face à un deuxième balai suivant le premier pour inonder la maison. Son maître arrive enfin et répare les dégâts provoqués par l'apprenti1.

Paul DUKAS

L'Apprenti sorcier est un poème symphonique de Paul Dukas de 1897, inspiré par la ballade éponyme Der Zauberlehrling de Goetheécrite juste un siècle plus tôt. Composé sous forme de scherzo, sa création a lieu à Paris le 18 mai de la même année lors d'un concert de la Société nationale de musique, sous la direction du compositeur.

En musique classique, le récitatif (souvent mentionné en italien recitativo) est un genre musical destiné à une voix de soliste soutenue par un accompagnement instrumental.

Le récitatif est né au cours du xvie siècle1, en même temps que la monodie accompagnée et l'opéra dont il est indissociable. La mélodie du récitatif vise à se rapprocher au maximum du débit de la parole et de ses inflexions. Sa fonction est, dans un opéra (mais également, dans d'autres genres, tels que la cantate, l'oratorio, la passion, etc.), de permettre à l'action d'avancer. En effet, lors d'un air (ou aria), le déroulement dramatique s'interrompt et le temps réel du dialogue parlé n'est pas respecté.