Quelles idées/images sont véhiculées face à la diversité sexuelle/LGBT?

Par Vincent Audet, Frédéric Bergeron, Linda Gong et Morgan Thinel, section 506

Repère 2: Magazine ELLE (par Linda Gong)

A. Présentation du repère

B. Quels messages mon repère véhicule-t-il face à la diversité sexuelle/LGBT?

1.

La directrice de la rédaction du magazine ELLE de 1994 à 2004, Valérie Toranian, nous rappelle dans l'article Mariage pour toutes! que la famille n'est plus une valeur traditionnelle, mais une passion moderne. Avec un tas de nouvelles idéologies dans notre société (catholiques gays et pro-mariage, féministes militant pour la procréation médicalement assistée pour les lesbiennes mais s'opposant aux mères porteuses, etc) et l'avancement des fondements qui reposent maintenant sur la liberté individuelle et l’égalité de tous, Valérie Toranian juge que les valeurs qui empêchaient le mariage homosexuel à l'époque ne sont plus existantes. Elle écrit: « Aujourd’hui, on ne voit pas pourquoi, et au nom de quelles valeurs, l’Etat refuserait à deux personnes de même sexe une union civile. » En d'autres mots, ce magazine, comme une grande majorité de la société moderne, ne comprend pas pourquoi le mariage gay n'ait pas encore été légalisé (en 2013). Avec la laïcisation de l'État, nous vivons présentement dans une société tolérante et ouverte d'esprit, donc les homosexuels peuvent s'afficher davantage sans être punis. Les gens ont le droit de s'exprimer librement, de s'habiller librement, d'aimer librement, etc. Avec cette ouverture d'esprit par rapport à l'orientation sexuelle, la société doit s'adapter aux membres de la communauté LGBT en, entre autres, légaliser le mariage gay. Ne pas l'autoriser n'est qu'une forme de discrimination; pourquoi les homosexuels ne peuvent pas se marier tandis que les hétérosexuels ont ce droit alors que, au fond de nous, nous sommes tous égaux, tous humains? De plus, l'orientation sexuelle n'est pas un choix et deux personnes, peu importe leur sexe, qui se marient ne regarde qu'eux. Après tout, l'amour reste de l'amour. Bref, voilà « le sens logique de l’histoire de notre société, dont les fondements actuels reposent sur la liberté individuelle et l’égalité de tous face à la loi » comme l'a écrit Valérie Toranian.

(Analyse de la page couverture dans Thinglink)

2.

Repère 1: Chanson (par Vincent Audet)

Repère 3: Sexologue (par Frédéric  Bergeron)

Repère 4: Code criminel (par Morgan Thinel)

Comment Stream