Autour de la machine à café

Aujourd’hui quand je suis arrivée au bureau, il n’y avait d’autres conversations dans les couloirs que le débat qui a eu lieu hier soir à 19h dans le programme TV-94.

En premier lieu, on a pu voir Santiago d’Exupéry, très célèbre journaliste qui, comme on le sait bien, vient d’arriver de Syldavihstan, pays actuellement en guerre civile à cause des nombreuses ethnies et différentes religions qui y habitent.

Ensuite, nous avons été récompensés avec la présence d’Armand Richelieu de Le Pen, qui est représentante du FN dans la région de Picardie. Si j’ai dit que « nous sommes récompensés » c’est parce que M. Le Pen est un causeur polémique qui réussit toujours à rendre les débats presque intéressants.

Enfin, on a pu compter sur la présence d’ Alphonse Camus, écrivain qui se définit lui-même comme humaniste, et président-fondateur de l’association « Sauvons le monde ».

Pendant le débat, M. d’Exupéry nous a raconté ses terribles expériences à Syldayihstan, où il a travaillé pendant deux ans comme journaliste de guerre, en accompagnant les troupes militaires qui sont là-bas afin d’essayer d’en finir avec le conflit interne du pays. Presque en première ligne de feu, il a cohabité de manière très proche avec la population, et il nous raconte les inhumaines conditionnes de vie de la plupart des gens.

M. Camus a fait toute sorte d’éloges sur les professionnels qui, comme les journalistes, risquent leur vie pour faire leur travail dans les plus dangereux lieux du monde et il s’est compromis à réaliser des conférences et des causeries dans son association en faveur de la population civile de Syldayihstan.

D’autre part, M. Le Pen formule clairement son avis. D’après lui, c’est un véritable gaspillage que n’importe quel pays entreprenne n’importe quelle incursion dans un autre pays, avec n’importe quelle excuse et sans lésiner sur les moyens, quand ce qu’on devrait faire au début serait de régler les problèmes internes, avant de se préoccuper de résoudre les problèmes des autres.

Finalement, à mon avis, chaque fois les débats à la télévision sont très ennuyeux, malgré la présence de M. Le Pen ! Résolument, je préfère un bon film ou même un bon livre !

Susana