La jeune fille brûlée au napalm

Nick Ut - 1972

Le contexte historique, politique, géographique

La scène se déroule pendant la guerre du Viêtnam dans le contexte de la guerre froide. En 1972, l’armée américaine et son allié sud vietnamien embourbés dans une guerre qui n’en finit pas,utilisent massivement des armes chimiques pour en finir avec l’ennemi communiste. Cette photographie a été prise le 8 juin 1972 par Nick Ut après le bombardement au napalm du village de Trang Bang. Des soldats, des cameramen,des journalistes et des photographes,parmi lesquels se trouve Nick Ut, assistent à l’attaque. Ils voient s’échapper d'une pagode et courir vers eux des rescapés pour la plupart grièvement brûlés. Parmi eux, Kim Phuc, la petite fille au centre de l'image.Elle est nue car elle s’est débarrassée de ses vêtements en feu. Tous crient atrocement. Nick Ut, parlant le vietnamien, peut communiquer avec eux. Il transporte Kim et des membres de sa famille vers un hôpital. Après 14 mois de soins et 17 opérations chirurgicales, Kim Phuc est sauvée. Elle vit maintenant au Canada avec ses 2 enfants. Elle a été nommée Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO en 1997. On pense souvent que ces enfants ont été victimes d'un bombardement américain. Les nombreux témoins présents affirment qu'à ce moment là,l'armée américaine luttait plus loin contre les forces nord-vietnamiennes. C'est l'armée sud-vietnamienne qui a bombardé ce village, pourchassant des Nord-Vietnamiens venus recruter dans le sud du Viêtnam. Le napalm est une substance à base d'essence, habituellement utilisée dans les bombes incendiaires. Sa formule est faite pour brûler et coller aux objets et aux personnes. En 1980, son usage contre les populations civiles a été interdit par une convention des Nations unies.

La publication

La photographie ne paraîtra que le 12 juin 1972 dans le New York Times. Sa parution fut retardée suite à des discussions pour savoir si on avait le droit de publier la photographie d’une enfant nue. Finalement devant l’importance du document, il fut décidé de le publier.

L'impact

La diffusion de cette image dans les médias du monde entier a eu un grand impact et a prétendument permis d’accélérer la fin de la guerre du Viêtnam. Il faut relativiser son importance car elle arrive à un moment où la fin de la guerre est en vue.