Musique du Maroc

La musique marocaine est formée dans l'immense majorité par la musique amazighe (berbère) comme le reggada, le chaabi ou l'ahidous. Puis viennent la musique andalouse(peu répandue) et la musique gnawa. La musique arabe est très peu présente au Maroc. En revanche, il existe une nouvelle génération de jeunes, qui crée une musique qui synthétise l’esprit marocain aux influences venues du monde entier (blues, rock, metal, reggae, rap marocain, etc.).

Chaque genre et groupe musical est constitué de sous-groupes régionaux, et est en outre divisé entre musique « moderne » et « traditionnelle ».

  • Le kamanja : C'est un violon avec archet et une caisse de résonance aplatie en forme de huit. Utilisé dans tous les genres musicaux.
  • Le Loutar : Instrument à 3 cordes pincées, de la famille du guembri. Cordes en nylon, utilisé en music amazigh / music du monde .
  • Le qanûn : C'est une cithare sur table, utilisée dans la musique arabo-andalouse et dans la musique arabe moderne.
  • Le guembri : Sorte de luth en bois piriforme ou arrondi recouvert d’une peau de mouton feutrée, et monté avec deux ou trois cordes.
  • Le rebab : C'est une vièle constituée de bois, sa forme est celle d’un corps de fève présentant une surface plane en bois avec des rosaces ajourées, couverte en partie par une peau de chèvre.
  • Le oud : Le oud est utilisé traditionnellement dans la musique andalouse, il est constitué d’une caisse de résonance concave qui comporte une surface plane décorée de motifs floraux et géométriques ajourés, sur laquelle sont tendues six cordes.
  • Le kuitra : Le luth à quatre cordes.