Yannick NOAH - ANGELA DAVIS

I have a dream (« Je fais un rêve ») est à la fois le nom du discours le plus célèbre de Martin Luther King et le point d'orgue du Mouvement des droits civiques. Ce discours, prononcé le 28 août 1963, devant le Lincoln Memorial, à Washington, D.C., est généralement considéré comme l'un des plus grands et des plus marquants du xxe siècle1. Selon le député américain John Lewis, qui prit également la parole ce jour là au nom du Comité de coordination des étudiants non violents. « En parlant comme il l'a fait, il a éduqué, il a inspiré, il a guidé non pas simplement les gens qui étaient là, mais les gens partout en Amérique ainsi que les générations à venir »2.

Angela Yvonne Davis, née le 26 janvier 1944 à Birmingham en Alabama, est une militante des droits de l'homme, professeur de philosophie de nationalité américaine.

Militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis, membre des Black Panthers, elle fut poursuivie par la justice à la suite de la tentative d’évasion de trois prisonniers, qui se solda par la mort d’un juge californien en août 1970. Emprisonnée vingt-deux mois à New York puis en Californie, elle fut finalement acquittée et poursuivit une carrière universitaire qui la mena au poste de directrice du département d’études féministes de l’université de Californie

Dix neuf cent soixante huit
l’Amérique est figée
Un ange proteste
les écrous sont rouilles
I’m black and I’m proud
le souffle des ghettos
Les gants noirs se lèvent
un soir a Mexico

Le rêve martyrisé
de Martin Luther King
Une enfant nue brulé
Boby qu’on assassine
Panthère noire traquée
leçon d’intolérance
Cette femme est coupable
coupable d’espérance

Oh Angela Angela
My home is your home
Oh Angela Angela
You now you’ll never walk alone

En novembre 2008 un soir a Chicago
Les états qui s’unissent et changent de peau
Si le monde s’incline et nous parle de chance
Ce soir Angela c’est a toi que je pense

Oh Angela Angela
My home is your home
Oh Angela Angela
You now you’ll never walk alone

Angela my sister
Angela my sister
My home is your home
Angela my sister
Angela my sister
Ton nom dans nos vies resonne

Oh Angela Angela
My home is your home
Oh Angela Angela
Ton nom dans nos vies résonne

Cette chanson évoque la discrimination raciale dont furent longtemps victimes les Noirs aux Etats-Unis. Quelques noms de personnalités noires ou métisses y apparaissent : Angela Davis bien sûr mais aussi le pasteur Martin Luther King, les athlètes Smith et Carlos, et même le Président Barack Obama.

La ségrégation raciale aux Etats-Unis fut imposée après la ………………………………………… (1861-1865). Dans les Etats du Sud, les lois Jim Crow contournent les lois abolissant ………………………. et donnant la citoyenneté américaine aux noirs.

Ceux-ci allaient être confrontés à des violences illégales notamment du ………………………… puis à la ségrégation.

ex : des places à l’avant des bus sont réservées aux blancs.
=> l’esclavage / guerre de Sécession / Ku Klux Klan