Aborder la pièce de Shakespeare
Roméo & Juliette
en classe de 3e
avec FaceBook

Le projet de contextualisation de la pièce Roméo & Juliette avec FaceBook en classe de 3e s'est inspiré d'une expérimentation menée en ce sens par Jean-Michel LeBaut et ses Lycéens de l'Iroise en 2010, autour du Lorenzaccio de Musset : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/201...


La démarche : afin de familiariser les élèves (lecteurs ou non) à la pièce, il nous a paru important de présenter le caractère intemporel du mythe shakespearien : présent dans d'innombrables représentations artistiques, il paraissait compliqué d'en présenter les plus significatives aux élèves sans nous perdre dans des catalogues d'évocations. L'envie de rendre vivante l'étude de la pièce et de l'ancrer dans notre monde contemporain nous a également séduits. Enfin, dans le cadre des cours d'Education aux médias, inscrits à l'emploi du temps des élèves de notre "Collège Connecté", il nous est apparu nécessaire d'accompagner les élèves au niveau de leurs pratiques des réseaux sociaux, et en particulier de FaceBook.


Le principe : les deux enseignants de Lettres des quatre classe de 3e de l'établissement ont chacun créé un compte Facebook (Roméo Montaigu / Juliette Capulet). Nous avons ensuite présenté oralement, à deux et à chacune des classes, le projet :

"vous pouvez, si vous le souhaitez, créer un compte FaceBook pour un personnage de la pièce (ou un personnage ayant un rapport avec la pièce, ce qui fait que l'on a vu apparaître un William Shakespare ou une elisabeth 1er, reine d'Angleterre...). Vous pouvez être à plusieurs derrière un même compte. Vous devrez respecter les caractéristiques des personnages et vous exprimer d'une manière proche de ceux-ci. Vous ne devez pas révéler votre propre identité et vous engagez à animer le compte, dans le cadre d'horaires raisonnables (il ne s'agit pas de se réveiller la nuit pour faire vivre son personnage !). Il ne faudra pas créer de doublons. Il n'y a aucun caractère d'obligation à ce projet. L'évolution des comptes sera systématiquement présentée en début de cours durant la séquence sur l'oeuvre de Shakespeare".


Le déroulement : très rapidement les élèves ont adhéré à ce projet en créant des comptes.

Les échanges qui ont eu lieu essentiellement en dehors du temps de classe, ont respecté les consignes initiales (ton, registres de langue, bienséance, caractéristiques des personnages, etc.).

Premiers constats : massivement les élèves ont accordé à ce projet, au minimum de l'intérêt, au mieux un grand enthousiasme.

Quelques réticences sont venues de très bons élèves, surpris de voir mélanger études classiques et réseaux sociaux. D'autres, plus en difficultés, ont eu du mal à s'inscrire dans cette expérience d'écriture à plusieurs voix, nécessitant à la fois d'avoir lu la pièce, de comprendre le contexte et de s'exprimer dans une langue parfois inhabituelle.

https://www.facebook.com/profile.php?id=1000092418...

https://www.google.fr/maps/@48.6758809,4.6412944,6...