Les symboles

POUR ALEJANDRO ET JOSÉ:

À notre avis, une devise qui représente bien les Espagnols c’est « demain sera un autre jour ». Nous pensons que que cela symbolise un mode de vie particulier, où on ne sait pas de quoi demain sera fait. L’image qui représente cette devise est l’histoire de la fable intitulée « La cigale et la fourmi ».

À partir de cette image nous en avons choisi d’autres qui sont représentatives de nos deux générations. Sur le premier tableau vous pouvez voir des images représentatives de la culture populaire et de la gastronomie espagnole, et sur la deuxième il y a quatre images sur notre patrimoine culturel.

D’abord vous pouvez voir la couverture illustrant deux chansons très populaires en Espagne : « Mediterraneo » et « La chica de ayer ». « Mediterraneo » a été composée par J. Manuel Serrat en 1971 et « La chica de ayer », d’Antonio Vega, constitue une des chansons les plus connues de la pop espagnole pendant le mouvement de la « movida ».

À côté, vous pouvez reconnaître deux plats typiques de la cuisine espagnole : le gazpacho et la paella. Le gazpacho est le plat le plus populaire de l’été et il est fait de légumes méditerranéens. La paella est un emblème de la ville de Valence et de tout le pays. Ses ingrédients sont aussi très représentatifs de l’intérieur espagnol et de la mer.

Finalement, nous avons choisi une photographie de Rafael Nadal. Il est majorquin et actuellement, c’est le joueur de tennis le plus important du monde. Nous sommes très fiers de lui.

À notre avis, les symboles culturaux de l’Espagne sont: le personnage de don Quichote, le film « Bienvenue Mr. Marshall », l’Alhambra à Grenade et les Toros de Guisando, qui sont des sculptures en pierre d’origine celte dans la province d’Avila.

Le protagoniste du roman qu’a écrit Cervantes évoque l’idéalisme et le manque de perception réaliste de la vie qu’on peut voir dans beaucoup de manifestations espagnoles. Souvent, les principes de la conduite, le désir de gloire et le caractère excessif valent mieux que le calcul rationnel des ressources, la persévérance dans l’action ou l’obtention des résultats mesurables dans le temps.

Le film symbolise la fascination des Espagnols pour l’étranger, principalement l’Amérique et l’Europe, qui ont représenté le progrès, la modernité et la richesse dans l’inconscient collectif. Il se peut que cette fascination cache un sentiment d’infériorité. La vision positive du film, c’est que les Espagnols sont capables de se moquer de leurs complexes et de leurs problèmes.

Les Toros de Guisando évoquent un ancien pays avec des traditions millénaires où on a mélangé la culture indo-européenne, qui est venue du nord de l’Europe, avec les Ibères du sud avant la romanisation. L’Alhambra, qui est sans aucun doute le monument le plus emblématique du sud de l’Espagne, symbolise l’influence arabe dans la culture espagnole.

En résumé, nous proposons un ensemble de symboles qui représentent un pays européen contradictoire et amusant où probablement la joie de vivre est plus importante quelle autre considération.