Groupe de travail du COP du CLEMI sur l'information aujourd'hui - Juin 2015

Différents types d’événements d’actualité

Fiche d'information - Auteur : Jean-Christophe Ogier

Pour les médias, « l’actualité » est constituée des événements dont il convient de rendre compte en temps et heure

En temps et heure, cela veut dire le plus rapidement possible au regard de la technologie utilisée :

  • le jour même pour les nouvelles technologies, la radio et la télé (qui sont des médias chauds) ;
  • le lendemain pour la presse écrite quotidienne ;
  • dans les huit jours pour un hebdo ;
  • etc… (moins la technologie ou le support favorise un traitement rapide, plus on parle de média froid).

Traités tardivement après leur survenue, et sans que le média ne puisse justifier de nouvelles informations, ils ne font plus l’actualité ; un jour peut-être feront ils l’histoire.

Jusqu’à l’émergence des réseaux sociaux, on pouvait distinguer trois types d’actualité

  • L’actualité prévisible (ex. : une conférence de presse annoncée, le prochain match de L1, la sortie d’un film…) ;
  • l’actualité imprévisible (ex. : une catastrophe naturelle, le décès d’une personnalité, un attentat) ;
  • l’actualité qu’un média fabrique : la rédaction choisit de traiter un sujet, soit parce qu’elle a eu accès à des informations encore confidentielles –le scoop-, soit pour mettre en lumière un champ d’investigation particulier (ex : le sort des jeunes chômeurs en Europe).

Depuis l’émergence des réseaux sociaux et des usages qu’ils induisent, il faut ajouter un quatrième type d’actualité

« Le buzz » : la seule légitimité de cette information est l’écho qu’en donne la communauté des usagers qui, par la multiplication des échanges, « like » et reprises, en fait un événement. Le bouche à oreille électronique lui donne son poids, à défaut de son sens. « Le buzz » peut relever de l’information prévisible, imprévisible ou fabriquée.