De rouge et de blanc

Un poème de Laurence Richard

..

Petite douceur qui console
Cajoleuse des amours peinés
Celle-là même qui semble frivole
Mais adoucit les coeurs brisés

Sous les caresses de sa coulée
S'apaisent petits et grands tourments
Qu'elle seule pourra faire oublier
Apprêtée de rouge et de blanc

Souvenir de l'enfance folle
Ou m'attendait sa tendreté
Et cette chaleur qui s'y colle
Celle qui nous faisait tant rêver

Séduisant nos yeux affamés
Elle trônait en Maître attablé
À tout heure était désirée
Apprêtée de rouge et de blanc

Morceau d'amour qui s'étiole
Et qui rappelle les temps enviés
Ou bonheur et confort s'isolent
Les beaux moments qu'elle a créés
Reflètent tout l'amour caché

Dans sa plus grande simplicité
Elle réconforte tous les vivants
Dans une perfection calculée
Apprêtée de rouge et de blanc

Amour et Beau en une bouchée
Ah! La lasagne de maman
Meilleur antidote inventé
Apprêtée de rouge et de blanc

Crédits

Texte: Laurence Richard
Images du domaine public provenant de
OpenClipArt.org et Pixabay
Musique : Jamendo - Summer Reflextions par Ken Verheeke, licence CC BY NC SA
Montage: Joanne Tremblay

Comment Stream