Arthur Honegger

Sa biographie

Arthur Honegger fut l'un des compositeurs les plus éclectiques de sa génération.

Il naquit au Havre le 10 mars 1892, dans une famille d'origine zurichoise. Elevé dans une famille baignant dans l'univers musical, Honegger fut influencé et s'inscrivit au conservatoire de Zürich en 1909 pour la classe de violon et de théorie.

Deux ans après, il commença sa formation à Paris où il fut marqué par la musique française du début du XXème siècle, mais il développa son propre langage musical. Il finit sa formation en 1913 et en 1919 il créa son premier quatuor à cordes.

L'année suivante, il devint membre du Groupe des Six où il se lia d'amitié avec Darius Milhaud (pendant ses études à Paris), Francis Poulenc, Georges Auric, Germaine Tailleferre et Louis Durey. Jean Cocteau, le célèbre artiste de cette époque, était le père spirituel du groupe.

De gauche à droite: Darius Milhaud, Jean Cocteau au piano, Arthur Honegger, Germaine Tailleferre, Francis Poulenc et Louis Durey.

En 1921, il connut le succès avec le Roi David, pièce de René Morax, qu'il transforma en oratorio en 1924. Honegger fut le véritable médiateur entre les musiques française et allemande. Il possédait et pratiquait à peu près tous les genres musicaux. Son oeuvre la plus célèbre, créée en 1923, fut Pacific 231.

Il se maria avec la pianiste Andrée Vaurabourg, laquelle se fit un nom en devenant une remarquable interprète de ses oeuvres. Une période d'une année de concerts et de conférences aux Etats-Unis et en Amérique du Sud suivit après laquelle il retourna à Zürich où il reçut le titre de Docteur honoris causa de l'Université de Zürich en 1948.

Arthur Honegger à Paris en 1935.