Petite mise au point

1 - Nous n'avons occulté comme données sur les rémunérations que les noms de ceux qui les ont perçues, par déontologie. Néanmoins, si vous le souhaitez, nous pouvons tout à fait révéler combien vous avez perçu.

2 - Il ne me semble pas scandaleux de publier un article dans Le Monde après s'être présentés comme journalistes indépendants, susceptibles de publier n'importe où. Par ailleurs, nous n'avons rien utilisé de ce que nous nous sommes dits.

3 - On peut s'interroger sur la qualité de service médiocre - ce n'était pas l'objet de l'article. Nous nous sommes appuyés sur deux sources bien plus qualifiées que nous-mêmes pour l'évaluer : l'UFC et la mission sénatoriale.

4 - Nous avons expliqué le déficit cumulé par l'absence de fonds propres et mentionné la TSCA - je vous invite à relire l'article pour le constater. Nous avons également montré que malgré l'absence de fonds propres un retour à l'équilibre était prévu dès l'origine pour 2011-2012. Ce qui n'est pas le cas.

5 - Tant mieux s'il y a maintenant 13 administrateurs, cela signifie qu'ils ont une rémunération moyenne encore plus élevée, de 1 600 euros par mois. Nos données portaient très clairement sur l'année 2011, où 17 personnes ont occupé au cours de l'année des fonctions d'administrateurs délégués.

6 - Le terme de "bénévole" est régulièrement utilisé par les élus de la LMDE. Je vous renvoie également à la "gratuité des fonctions" proclamée dans vos statuts.

7 - Quant aux remises de gestion, le débat est toujours le même : comment la MGEL ou d'autres SMER réussissent-elles à s'en sortir avec le niveau actuel de la remise de gestion, alors qu'elles ne bénéficient même pas d'économies d'échelles rendues possibles par votre couverture nationale ? Mais là n'était pas l'objet de notre article. Il nous paraissait plus intéressant de porter à la connaissance du public des éléments nouveaux et inconnus plutôt que de reprendre une énième fois le même débat.

8 - Après nous avoir donné des leçons sur le journalisme, je me permettrai une remarque sur votre ancienne qualité de chargée des relations presses : le mot diffamation a une définition très précise et vous semblez l'avoir utilisé à tort (https://twitter.com/GaelleKergutuil/status/303899485799596032). Par ailleurs, dénigrer les "étudiants pigistes" (https://twitter.com/GaelleKergutuil/status/303500636912246784) - tout aussi capables que n'importe quel journaliste de faire son travail correctement, si Le Monde a décidé de publier leur article - me semble quelque peu contradictoire avec les valeurs que vous prônez.

Maxime Vaudano

Comment Stream