L'Empire Colonial Français Pendant la Deuxième Guerre Mondiale
Par: Laura Serban et Raphael Miller

Louis Alexis Etienne Bonvin
Les soldats américains ont situés des canons côtiers sur Bora Bora.
Les premiers volontaires du Bataillon du Pacifique
un soldat de la Premier Division Française Libre
Le drapeau de la France Libre
Des colonies en Afrique Nord et Centrale
Le bombardement de Libreville, Gabon
Les militaires britanniques pres de Dakar avant la Bataille de Dakar
Le plan d'attaque pour l'Operation Torche
Des soldats francais pendant la Bataille de Tunisie
Henri Giraud
De Gaulle, Giraud, Churchill, et Roosevelt a la Conference de Casablanca
Les colonies francaises pendant le Deuxieme Guerre Mondiale

Laura Serban and Raphael Miller

Diop-tall, Period 3

French 4 Honors

18 January 2015

L'Empire Colonial Français Pendant la Deuxième Guerre Mondiale

Au 20e siècle, la France était le deuxième plus grand empire colonial au monde après l'Empire britannique. La région totale de terre sous souveraineté française était 12.898.000 km², qui est 1/10 de la surface de la planète. L'empire avait une population de 110 millions de personnes dans les années avant la Deuxième Guerre Mondiale. Ce nombre représentait 5% de la population mondiale en cette époque. Pendant la guerre, il y avait une perte de tout le territoire de Vichy à la France Libre, et Charles de Gaulle et les Français Libres ont utilisé les colonies dans l'empire comme des bases desquelles ils se sont battus pour libérer la France.

Après la chute de la France pendant la Deuxième Guerre Mondiale, le gouverneur général de l'Inde française, Louis Alexis Etienne Bonvin, a déclaré que les colonies françaises en l'Inde se battraient avec la Grande-Bretagne. Par conséquent, les forces de la France Libre ont participé à la campagne de désert occidental, l'un des deux grands stades de combattre dans la campagne d'Afrique Nord. En outre, les possessions françaises en Océanie ont rejoint la France Libre en 1940. Elles ont servi comme des bases pour les efforts des Alliés dans le Pacifique et elles ont contribué des troupes pour les militaires de la France Libre. En outre, pendant que les autres territoires françaises aient des débats sur joindre la France libre, la Polynésie française avait la sienne. Un référendum était organisé en 1940 à Tahiti et Moorea. Le vote était en faveur de rejoindre les françaises libres parce que cette décision était le plus populaire au milieu du peuple. Après l'attaque de Pearl Harbour, les forces américaines ont utilisé la Polynésie française pour ravitailler entre l'Hawaï et l'Australie. Avec l'accord de De Gaulle, les américains ont organisé l'opération «Bobcat». Ils ont envoyé neuf navires avec 5000 soldats qui ont bâti une base de ravitaillement naval et une piste d'atterrissage.  Aussi, ils ont situé des canons côtiers sur Bora Bora. La base de Bora Bora était utilisée par les navires alliés et des avions pendant la bataille de la mer de corail. Les troupes de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie ont formé le Bataillon du Pacifique en 1940, et celles qui l’ont joint sont devenues une partie de la Première Division Française Libre en 1942.

En même temps, à l’Afrique, quoique beaucoup de personnes africaines dans les colonies françaises n’y aient pas de citoyenneté française, elles même ont battu avec la France Libre contre les Nazis et les Italiens. La France Libre était le gouvernement exilé de la France bien que les Allemands en occupent. Immédiatement après la France est tombée à la force Nazi, les pays de l’Afrique centrale et l’ouest à joindre la France Libre en l’été de 1940. Ceux qui ont battu les pouvoirs Axis à l’Afrique par le choix était le Tchad, le Congo Français, et le Français d’Afrique Équatoriale. Seulement une partie du Français d’Afrique Équatoriale, le Gabon, n’a pas joint la France Libre originalement, mais après les Alliés ont bombardé la capitale, le peuple du Gabon s’est rendu à la force de France Libre. Mais, si une colonie française n’était pas de partie de la France Libre pendant la guerre, elle aurait contrôlé par le gouvernement de Vichy, le gouvernement imposé sur la France par les Nazis.

La plupart de pays sous le contrôle de Vichy était en Afrique Nord, comme le Maroc, l’Algérie, et la Tunisie. Malgré que les Alliés essayent à capturer la ville de Dakar, la capitale de Sénégal, des soldats de Vichy pendant l’automne de 1940, la Bataille de Dakar était un échec, et la France Libre n’essayera pas saisir l’Afrique Nord encore jusqu’à l’année de 1942. La plus importante campagne était l’Opération Torche. Pendant cette campagne, les autres Alliés, pas de France Libre, faisaient meilleurs que les français de capturer l’Afrique Nord. Si les soldats britanniques et américains n’avaient pas aidé la saisir, la France Libre n’aurait pas pu commencer la Bataille de Tunisie. Les Alliés ont attaqué les aéroports et les ports de Maroc et d’Algérie, spécialement les villes de Casablanca, Oran, et Algies. La rixe a fini en le même mois qu’elle a commencé, novembre, et après les Britanniques et les Américains contrôlaient des villes qui étaient les plus importantes, la France Libre a attaqué les autres pendant la Bataille de Tunisie en 1942. Après sept mois du combat, la Bataille de Tunisie finalement a terminé quand les villes de Tunis et Bizerte ont tombé. Ensuite, la force Allié avait la Conférence de Casablanca au cours de laquelle les Alliés ont décidé le futur de l’Afrique française sans le contrôle des Axis. Pendant ça, le président de la France Libre Charles de Gaulle et le général français Henri Giraud donnaient les territoires sous la Comité Française de Libération Nationale en 1943 à travers laquelle ils pourraient imposer des gouvernements provisionnels et pourraient changer les restrictions de Vichy. Ceux qui étaient libéré par les Alliés unifieront sous le contrôle de la France jusqu’à ce qu’ils commencent à battre pour leur indépendance en 1950-1960.

Au début, de Gaulle et Giraud ont rapporté la démocratie à l’Algérie et ont libéré les Communistes et juifs des camps de concentration en Afrique Nord. Ils ont essayé à retourner l’Afrique Nord sous le contrôle de la France. Cependant, l’Afrique Nord, comme les autres colonies françaises en la Polynésie française, a goûté la liberté. Ces pays ont lutté contre les Axis à gagner leur indépendance à regarder les Alliés, spécialement les français, prennent la liberté qu’était la leur. Et parce que ça, le combat aux colonies françaises pendant la Deuxième Guerre Mondiale a commencé un problème qui était plus grand que les français, ou le monde, ont anticipé.

Comment Stream