Entretien d'embauche d'un journaliste de guerre : questionnaire

Il est dix et je viens de recevoir la nouvelle du jour : un e‐mail avec un entretien pour me rendre à la guerre d’Irak. Voici le questionnaire et mes réponses:

1. Combien de temps avez-vous travaillé comme journaliste de guerre ?

J’ai travaillé pensant dix ans, et avant j’ai travaillé comme journaliste local.

2. Où  avez-vous travaillé ?

J’ai commencé à travailler ici à Madrid en 2000. Et en 2004 on m’a proposé un poste de travail comme journaliste de guerre au Pakistan. Après ça, en 2006 j’ai travaillé en Israël pendant la guerre. En 2011 j’ai été appelé pour travailler au Printemps Arabe. Je suis allé en Egypte, en Libye, et en Algérie. Enfin, j’ai été pendant quelques jours en Ukraine.

3. Pourquoi  vous  êtes-vous intéressé à cette guerre ?

Je m’y suis intéressé parce que le conflit islamiste est un problème qui a ces effets dans le monde entier, et l’Irak est un pays où il y en a toujours à cause des religions.

4. Avez-vous des problèmes pour concilier la vie familiale et votre travail ?

Oui, surtout si le conflit est très loin et il devient très long. C’est pour ça que je n’ai pas d’enfant. Aussi c’est très dur d’être loin quand je dois couvrir une guerre à Noël, ceci est la partie la pire de mon travail. J’ai des amis qui sont journalistes à Madrid et qui ont des enfants, et je dois reconnaître que je suis un peu jaloux !

5. Avez-vous souvent peur dans votre travail ?

Quelquefois j’ai peur mais je sais que mon travail implique ça, donc je ne peux pas permettre que la peur s’empare de moi.

6. Pensez-vous que votre intégrité physique est menacée à cause de

votre travail ?

Bien sûr, mais je ne m’en soucis pas. Depuis que j’ai commencé à travailler comme journaliste de guerre ma mère s’inquiète beaucoup pour moi et la première année elle faisait toujours des cauchemars.

7. D’où vient votre intérêt pour le journalisme de guerre ?

Mon arrière grand‐père combattait dans la guerre de Cuba, il écrivait des lettres à mon arrière grand‐mère quand il était là‐bas et je les ai lues quand j’étais un enfant. Je rêvais de devenir un soldat mais quand je suis devenu un adulte je me

suis rendu compte de ce que la guerre était vraiment, donc j’ai décidé de transmettre la réalité de la guerre.

8. Quels sont vos « trucs » pour être vigilant ?

Bien, je sais par expérience que c’est très important d’avoir une bonne alimentation, et de dormir les heures nécessaires pour avoir de l’énergie suffisante pour toute ma journée. Nous devons manger des aliments énergétiques pour nous maintenir actif.

En ce qui concerne les heures de sommeil, je me suis habitué à dormir n’importe où et n’importe quand, parce que mon travail ne me permet pas de choisir le lieu ni le moment.

9. Vous organisez-vous bien ?

Oui, j’ai mon appareil photo bien rangé dans mon sac à dos et je sais à tout moment où sont tous mes outils. C’est fondamental pour sortir au pied levé.

10. Vous  considérez-vous prêt pour ce travail ?

Bien sûr, je suis un aventurier et je remplis les conditions requises. Je crois en mes capacités

Merci d'avoir rempli ce questionnaire de pré-sélection.

Si vous avez été sélectionné, vous serez informé dans les jours à venir.

Monica, Ricio, Blanca